Comment savoir si vous êtes hypersensible?

Comment savoir si vous êtes vous sensible ou hypersensible ?

« Je ressens la vie plus fort »

Ce terme est à la mode mais que recèle-t-il vraiment ? Selon la spécialiste américaine Elaine N. Aron, 15 à 20 % de la population américaine serait doté d’hypersensibilité. La sensibilité est-elle une qualité ou un défaut ? Mais est-ce vraiment la question ? Comment se sentir bien tout en étant sensible voire hypersensible ?

C’est ce que nous allons voir ensemble au cours de cet article, c’est parti !

Naît-on hypersensible? Il y a sans doute des prédispositions, mais qui entrent (comme toujours) en relation avec un environnement, une histoire personnelle, des vécus, etc.

« Tu es à fleur de peau dis donc! »

Vous a-t-on déjà dit que vous étiez sensible ou hypersensible ? Peut-être pas en ces termes mais sous couvert de « tu es émotives », « dis donc tu pleures encore ?! », « qu’est-ce qu’il t’arrive, y a pas mort d’homme… », « Tu te prends trop la tête »… et j’en passe et des meilleures ! Parce qu’en fait si vous êtes très sensible, vous êtes « différent.e » et à partir de là, les personnes en face vont avoir tendance à vous le renvoyer, parce que vous avez des réactions qui ne cadrent pas avec le cadre justement.

Que faire avec tout ça ? Est-ce à moi de changer ou à l’autre ? Je vous propose comme fil conducteur de commencer à accepter au lieu de continuer à faire semblant.

Je me souviens d’une cliente qui me disait qu’elle ne comprenait pas pourquoi elle pleurait… Coupé.e.s de nos émotions, et dans un mouvement de productivité tellement intense, nous pouvons avoir tendance à oublier que les émotions sont naturelles et font partie de notre essence humaine.

Après, il a sans doute cette envie voire ce besoin de comprendre ce qui nous arrive. Pourquoi je pleure ? Alors oui, il y a les circonstances extérieures, mais il y a aussi notre personnalité. Qui êtes-vous ? Vous connaissez-vous ? Et si non pourquoi ? Qu’y a-t-il de menaçant à l’intérieur que vous ne sauriez voir ?

Vous avez dit trop sensible?

Etre sensible-hypersensible, c’est avoir une perception des choses, des personnes, de la vie, accrue, c’est-à-dire que, comme nous l’avons vu plus haut, une situation anodine pour la plupart des gens deviendra une montagne pour la personne très sensible.

Hyper cela signifie excès, alors les personnes dites hypersensibles auraient un excès de sensibilité ? Selon quelle norme ? Où est le repère ? Les autres pourraient donc être hyposensibles ? On peut penser aux psychopathes, mais ce sont des types de personnalités bien spécifiques…

Comme pour beaucoup de mots, j’attache une haute importance au sens. Ce qui est magnifique à notre époque c’est que nous avons un accès direct au savoir et que nous pouvons accroître nos connaissances facilement. Cependant parfois, nous pouvons avoir tendance à vulgariser des termes qui en perdent leur essence.

10 signes que vous êtes hypersensible

  • Vous pouvez être introverti ou extraverti.
  • Vos 5 sens sont très développés. Vous êtes capable de voir, d’observer, d’entendre, de sentir, de toucher, une quantité importante d’informations que vous emmagasinez et traitez sur le long terme (on pense aussi aux personnes Haut Potentiel Emotionnel) ;
  • Vous avez le sens du détail et allez au fond des choses. 
  • Votre rapport aux émotions: à vif
  • Vous avez souvent l’impression de marcher sur un fil
  • Vous pouvez être sujet.te aux angoisses et à l’anxiété
  • Vous êtes empathiques, enclin à aider vos proches ou votre prochain
  • Vous avez besoin de calme, de silence
  • Vous faites preuve d’originalité, ce qui fait de vous une personne atypique, avec qui il est intéressant de partager sur le plan personnel et collaborer sur le plan professionnel (voir aussi http://marieliessepsychologue.com/comment-travailler-efficacement-sans-emotions )
  • Vous pouvez douter de vous, avoir une mauvaise estime de vous.

Faire de son extrême sensibilité une force…

Pour cela, il faut déjà avoir pu en prendre conscience et peut être avoir pu mettre des mots dessus. Le « diagnostic » de quelque trait ou pathologie (physique ou psychique) qu’il soit n’est pas toujours heureux, mais je suis persuadée que pouvoir mettre du sens sur des ressentis, émotions, pensées, permet d’en faire quelque chose.

La faculté de l’hypersensible est d’avoir des sens développés ainsi que son instinct (plutôt animal) ou intuition. Son cerveau a le pouvoir de traiter des informations provenant de différentes sources, internes et externes. C’est magnifique de se dire que vous avez de telles facultés, et des qualités à développer!

Cela prend une énergie importante, en comparaison avec les autres personnes. C’est là où il peut ressentir le décalage et éprouver donc des besoins différents.

10 outils pour bien vivre en étant hypersensible 

  • Accepter que vous êtes hypersensible
  • Prendre du recul, dédramatiser
  • Avoir de l’auto-dérision 🙂
  • Vivre pleinement ses émotions
  • Apprendre à doser entre une froideur apparente due à une tentative de contrôle rigidifiante et un débordement émotionnel constant
  • Prenez soin de vous-même et de vos limites.
  • Respectez votre énergie, votre rythme et votre sommeil
  • Méditez
  • Pratiquez l’Art-thérapie, pour exprimer vos ressentis, émotions et vécus
  • Reconnectez-vous à votre corps grâce à la respiration ou sophrologie
Fier.e de l’être ?

Oui, aujourd’hui le temps est à la revendication de ce qui est perçu comme différent. Après s’être trop restreint.e.s, les personnes commencent à sortir de l’ombre pour affirmer simplement qui elles sont. Cela devient comme un étendard, un drapeau, quelque chose qui nous sépare des autres. Et c’est un temps indispensable.

L’étape suivante, si on la souhaite, serait de se détacher peu à peu de ce qui nous différencie pour aller vers ce qui nous unit, notre humanité. L’autre semble si étrange, si différent, pourtant il vit la même chose que toi, que moi, que nous. Il est aux prises avec ses doutes et ses questionnements, ses joies et ses peines…sans doute à un degré moindre que l’hyper sensible !

Pour aller plus loin : http://marieliessepsychologue.com/les-emotions

Merci de m’avoir lue 🙂

A la semaine prochaine pour un nouvel épisode au cœur de la femme.

D’ici là prenez soin de vous, vous valez de l’or !

Je m’appelle MarieLiesse, je suis arthérapeute holistique et j’accompagne les femmes dans leur quête de mieux-être au quotidien. Je suis intimement convaincue que la clé pour être heureuse est de se connaître et de s’accepter, pour ensuite s’aimer !

Laisser un commentaire