Thérapie

L’Accompagnement

Je vous propose une thérapie par la parole et/ou l’art-thérapie (médiations plastiques). C’est-à-dire  qui touche au dessin, à la peinture, au collage, au modelage…

avec des moments de respiration/relaxation/méditation.

Qu’est-ce que l’Art-thérapie?

Ce n’est pas un enseignement artistique, de l’art psychopathologique, une ergothérapie, une éducation-rééducation psychomotrice, une thérapie corporelle ni une thérapie verbale. 

C’est une thérapie par l’art (musique, arts plastiques, danse, théâtre…). C’est une méthode visant à utiliser le potentiel d’expression artistique et la créativité d’une personne à des fins psychothérapeutiques ou de développement personnel. C’est une thérapie avec un certain aspect ludique. Elle est issue des Sciences Humaines et de l’Histoire de l’Art. L’idée est de prendre contact avec sa vie intérieure, l’exprimer et se transformer. Il s’agit de laisser surgir ses images internes qui peuvent être le reflet d’expérience du passé ou des rêves auxquels on aspire. L’esthétique n’est pas forcément recherchée. Aucun jugement n’est posé sur une qualité subjective de la production.

C’est avant tout un moyen d’Expression, et cette expression elle-même. L’art-thérapie est un outil puissant qui agit au-delà des apparences. En effet, elle sollicite l’intuition, l’imagination, les émotions et la pensée. Finalement l’art-thérapie officialise une tendance naturelle des cultures traditionnelles à croire en l’effet cathartique des arts.

L’art-thérapeute n’est pas un enseignant censé apporter une technique. Il est l’accompagnateur d’un processus. La production peut être soutenue par la parole.

En art-thérapie tout se joue dans l’espace transitionnel entre le patient et le thérapeute : « La psychothérapie se situe entre deux aires où l’on joue : celle du patient et celle du thérapeute…deux personnes qui jouent ensemble…Le thérapeute doit s’efforcer de faire passer le patient de l’état où il est incapable de jouer à celui où il sera en mesure de le faire. »

L’art-thérapie s’adresse donc à tout type de personne demandeuse d’un soutien, et qui pourrait être moins à l’aise dans une relation thérapeutique strictement verbale. Elle peut aussi venir en complément de séances articulées uniquement autour de la parole. 

Comment choisir son thérapeute?

Ce choix est personnel et libre.

Les références et la formation sont des repères importants pour éviter de se retrouver face à une personne incompétente voire nocive, mais le choix de son thérapeute est avant tout une question de Rencontre. Le ressenti est important. A partir de celui-ci, un lien de confiance va se créer peu à peu. Il s’agit d’un processus, cela peut prendre du temps. Notre rythme est ce qui fait notre humanité. Le temps psychique et le temps chronologique sont différents. La thérapie est un engagement qui se fait dans un respect mutuel. Cependant, elle ne doit jamais entraver la liberté, puisqu’elle est un chemin vers celle-ci. La première séance permet de faire connaissance et de voir si les 2 parties (la personne et la thérapeute) pourront avancer ensemble.

Une séance

  • Le cadre général est une séance hebdomadaire d’environ 1 heure.
  • Les honoraires sont de 50€.
  • La psychothérapie n’est pas remboursée par la sécurité sociale. Certaines mutuelles la prennent en charge, renseignez-vous auprès de la votre.
  • Vous pouvez prendre rendez-vous sur la page Contact de mon site web ou sur Doctolib. Pour toute question, contactez-moi par téléphone.
  • Veuillez noter que tout rendez-vous non annulé au moins 24h à l’avance sera dû, dans un besoin de respect mutuel et d’organisation. 

Le suivi

La thérapie peut s’étaler sur une période allant de quelques semaines à un ou deux ans maximum, selon l’évolution du processus et toujours sur les bases d’un accord commun. Nous faisons le point et une mise au point au fil des rencontres. Prenons le temps, sans que cela devienne une relation de dépendance, même si un lien se crée, indispensable à une issue positive. Un engagement des 2 parties est nécessaire.